Sécurisez vos écrits avec Cordial

Le correcteur orthographique et grammatical

Comment emploie-t-on le mot "dont" ?

Grammaire :

Pronom relatif.

Il peut s'appliquer à des êtres ou à des choses, des masculins ou des féminins, à des singuliers ou des pluriels : "la voiture dont le phare est cassé. Les arbres dont vous m'avez parlé".

"Dont" équivaut à "de qui, de quoi...".

L'ellipse du verbe est fréquente : "il a lu deux livres dans la soirée dont un en anglais", cette ellipse n'est pas à conseiller en dehors des indications numérales.

Il ne faut pas employer avec "dont" un possessif ou "en" se rapportant à l'antécédent. On ne dira pas : ["la maison dont je vois sa porte"] mais "la maison dont je vois la porte". On ne dira pas non plus ["Des textes dont le sien en était le plus important"] mais "Des textes dont le sien était le plus important".

"Dont" correspond à un complément d'objet indirect alors que "que" correspond à un complément d'objet direct, on écrira donc "la ville dont je vous parle" mais "la ville qu'il aime".

Il ne faut pas employer "dont" si la relative possède un complément introduit par une préposition (en particulier "de"). On ne dira pas ["cette histoire dont je doute de la réalité"], mais "cette histoire de la réalité de laquelle je doute".

On ne dit pas ["la ville dont je viens"] mais "la ville d'où je viens".

Ne pas employer "dont" après "c'est de".

Ce dont

Reprend tout ce qui précède (comme neutre) : "j'ai rencontré un homme ce dont...", l'antécédent est "la rencontre avec un homme" et pas seulement "l'homme".

En tête de phrase peut annoncer ce qui va suivre : "ce dont tu aurais besoin...".

Dont acte

Expression figée, invariable.

Retour à la lettre D

Recherchez une règle de français

Le mot du jour
avec Cordial Dico