Sécurisez vos écrits avec Cordial

Le correcteur orthographique et grammatical

Complément d'objet indirect

Le complément d'objet indirect est un mot (ou groupe de mots) qui se joint au verbe par l'intermédiaire d'une préposition pour en compléter le sens. C'est un complément de verbe. Il représente l'être ou la chose qui reçoit indirectement l'action que fait le sujet.

Il parle à son ami.
Il se souvient de ses vacances.

Pour reconnaître le complément d'objet indirect, on pose les questions "à qui? ou "à quoi?", "de qui?" ou "de quoi?" et, selon le sens du verbe, "pour qui? ou pour quoi?", "contre qui? ou "contre quoi?", etc.

La plupart du temps, le complément d'objet indirect est introduit par les prépositions "à" ou "de". Mais on trouve parfois d'autres prépositions (Il compte sur votre amitié. Il croit en nous. Je n'attends pas après lui, etc.). Il n'y a pas de préposition avec les PRONOMS personnels conjoints (Cette mauvaise habitude vous nuira).

Le complément d'objet indirect peut être :

- Un nom : Il parle à sa mère.
- Un pronom : Il lui parle.
- Un infinitif : Il demande à avoir de nouveaux jouets.
- Une proposition : Il doute que vous soyez cet homme.

Un même verbe peut avoir un complément d'objet direct et un complément d'objet indirect - on appelle parfois l'objet direct, objet premier et l'objet indirect, objet second (J'ai donné ce livre à votre ami).

Lorsque le verbe demande un complément d'objet indirect, il est dit transitif indirect. Un même verbe peut selon le sens se construire directement ou indirectement.

"Compter", par exemple, accepte les deux constructions. On peut compter des moutons et compter sur quelqu'un.

"Applaudir", autre exemple, est de même nature. On peut applaudir un acteur ou applaudir à une initiative.

 

Recherchez une règle de français

Le mot du jour
avec Cordial Dico