Sécurisez vos écrits avec Cordial

Le correcteur orthographique et grammatical

Conjonctions

Les conjonctions sont des mots qui servent à joindre, à relier, à mettre en rapport.

Le père et le fils.
La mère
ou la fille.
Soit le père, soit le fils.
L'homme est méchant
car il souffre.

Comme on peut le voir dans ces quelques exemples les rapports indiqués par les conjonctions peuvent être extrêmement variés (addition, cause, but, conséquence, temps, etc.). De nombreuses conjonctions appartiennent d'ailleurs à la catégorie des adverbes.

On distingue deux espèces de conjonctions : les conjonctions de subordination et les conjonctions de coordination.

1. les conjonctions de coordination : elles servent à joindre des éléments de même fonction (Le père et le fils sont venus = les deux sont sujets), ou des propositions de même nature (Il a gagné et il est content). Les principales conjonctions de coordination sont : mais, ou, et, donc, or, ni, car, cependant, néanmoins, toutefois.

La coordination marque le plus souvent l'addition (et, aussi, bien plus, etc.), la cause ou l'explication (car, en effet, etc.).

2. les conjonctions de subordination : elles servent à joindre deux propositions dont une est subordonnée à l'autre (Il partira quand nous arriverons). Les principales conjonctions de subordination sont : comme, lorsque, puisque, quand, que, quoique, si. Il faut ajouter à cette liste de très nombreuses locutions (à cause que, ainsi que, à mesure que, après que, à moins que, au lieu que, aussitôt que, pendant que, pourvu que, etc.).

La subordination marque, le plus souvent, la comparaison (Le père comme le fils...), la cause (Il ne viendra pas puisque...), ou le temps (Il partira quand...).

Pour le mode du verbe de la proposition subordonnée voir locutions conjonctives et mode.


Recherchez une règle de français

Le mot du jour
avec Cordial Dico